Destiny's Cats
Hello ! (:

Anonymous Si tu veux répondre, il faudra te connecter ! (:

Invité> Prend bien le temps de regarder le forum, le découvrir et peut-être que si tu le souhaites, tu pourras devenir membre.

Voila voila, nous vous souhaitons de passer une bonne journnée!


Une prophétie arrive...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un poisson, deux poissons, trois poissons...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ciel d'Azur
L'admine folle de cerises et qui adore torturer les cats ! =)
avatar

Féminin

Age : 19
Messages : 250
Date d'inscription : 02/06/2010
Clan : Ciel / Rivière / Tonnerre / Ombre
Rang : Voyeuse / Apprentie / Chef / Guerrier
Apprentie/Mentor : Niet / Étoile Lumineuse / Niet / Niet

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Mar 15 Juin - 19:55

Ciel d'Azur
La faim oblige les moyens...


Ciel d'Azur se pencha par dessus le pont. Puis releva la tête vivement. Non, c'est non ! Elle ne se ridiculeserait pas ! Elle regarda d'un oeil dégoûté le pont de granit. Le soleil l'avait chauffé et les pierres étaient brûlantes. C'est pourquoi Ciel d'Azur s'était mise de la pommade. Mais pour faire quoi ? Elle ne le savait pas. Tout ce dont elle était sûre, c'est qu'elle avait faim. Elle soupira puis descendit vers la berge. Elle contourna le pont pour trouver un coin à l'ombre et regarda d'un oeil désolé la rivière qu'enjambait le pont. Elle apercut un éclair argenté et tendit la patte sans conviction. Bien évidemment, le poisson lui échappa. Ciel d'Azur poussa un long et gros soupir.

- Tu t'y prends mal ! lança une voix. Il ne faut pas que ton ombre passe sur l'eau !

Ciel d'Azur se décala donc selon les instructions. Elle était intriguée. Qui avait dit que les chats de Clan étaient stupides ?

- Bien. Maintenant, dès que tu vois passer un poisson, tu le projette d'un puissant coup de patte.

Ciel d'Azur obéit. Elle rata le premier de peu mais réussit à attraper le deuxième. Seulement, le poisson était encore vivant ! Elle paniqua et sans écouter la phrase que lui articulait la voix (Mais attrape le donc dans ta gueule ! Ah, mais qui a dit que les chats de la Tribu étaients malins ?), elle le prit entre ses griffes. Le poisson glissa et retourna dans la rivière. Ciel d'Azur soupira, dépitée.

- Ah, c'est malin ! s'eclama la voix. Bah, je pense que tu y arriveras mieux en t'excercant ! Ah, quand les autres vont apprendre ça ! J'ai appris à un chat de la Tribu à attraper des poissons ! Ah ça, ils vont être écroulé de rire !

Ciel d'Azur lança un coup d'oeil furieux vers les buissons et montra les crocs. La voix dut avoir peur car elle marmonna :

- C'est bon, c'est bon, je dirais rien. Mais ne me fais pas de mal !

En lisant dans ses pensées, Ciel d'Azur vit que la voix était mécontente de ne pas pouvoir raconter ça à ses amis mais que le prix de sa vie comptait aussi. Ciel d'Azur eut u sourire sadique en voyant que la voix craignait qu'elle ne la tue. Seulement, Ciel d'Azur n'en avait aucune envie ! Elle sourit encore et montra les crocs. La voix partit en hurlant. Ciel d'Azur éclata de rire. Qu'ils étaient naïfs !

_________________



~~~~~~~~
Spoiler:
 

~~~~~~~~

~~~~~~~~
Une surprise pour tout le monde ! Cliquez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaker
~ Somebody has never live in the suffering can't claim to know the real peace ~


Féminin

Age : 22
Messages : 165
Date d'inscription : 17/05/2010
Clan : Tribu du Ciel
Rang : Sado Professionel ♥ Nan I'm the Second !x)
Apprentie/Mentor : Hin ? Des victimes ? Où ça ? 8D

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Lun 5 Juil - 7:46

SHAKER
A l'Aube de leur Commencement







    Parmi beaucoup de choses que je connais et que j'aime à observer dans les yeux de quelqu'un, il y a pour commencer le courage. C'est une chose comme qui dirait spéciale, et une qualité. C'est quelque chose qui vous pousse à accomplir des actes pourtant invraisemblables, quelque chose qui vous permet d'être quelqu'un de reconnu et d'aimer, d'être un héros. Le courage, c'est oser faire quelque chose. Mais oser sans penser aux véritables conséquences. La deuxième chose, c'est la peur. Un défaut, comme diraient certains, ou encore une chose inutile. C'est flagrant comme ils peuvent lourdement se tromper. Qu'est ce la peur en réalité ? C'est le commencement. Pas le début de tout, non, mais quelque chose de pourtant essentiel, et ça, peu de personnes le savent. Beaucoup disent que les peureux sont des mauviettes. Ce n'est pas totalement vrai, sans pourtant être faux. En fait, il y a deux formes de peur : celle qui vous prend littéralement aux tripes en vous faisant suer, et l'autre qui vous fait hurler de rage et agir en aveuglette. Celle que j'aurais plus l'habitude d'utiliser est la deuxième forme. Pourquoi ? Parce que rester planter là sans rien faire est une véritable idiotie. En réalité, sans peur, il ne peut y avoir de courage. Comment pourriez-vous devenir un héros si vous n'êtes pas effrayé de voir vos êtres proches périr ? Bonne question, hein. Je vous laisse méditer là-dessus.

    Mes pattes striées d'argent terne martelaient sans grand bruit le sol humide des sous-bois. L'été, c'était le seul endroit où la fraîcheur était assez bien gardée. Et c'est là que l'on trouvait le plus d'animaux. De proies, plutôt. Je ne savais pas si Akumu était au courant que je venais chasser ici, mais je m'en fichais un peu, en fait. Les fougères frôlaient ma toison d'argent au passage, et j'entendais à peine le bruit qu'elles faisaient en se balançant et se frottant les unes aux autres. Sur ma droite et sur ma gauche, j'apercevais les grands troncs aux écorces gercées des arbres formant la forêt. Mais ils semblaient presque déformés. Oui, je courrais. Après quoi ? Un vulgaire lapin. Non, je n'avais pas faim. C'était juste amusant ! Je le voyais galoper à toute allure devant moi, ses yeux étaient révulsés de ne pas arriver à me semer, il semblait stresser, perdre son contrôle, il avait carrément la trouille ! Je ne voulais pas l'attraper pour le manger, mais pour m'amuser avec. J'adorais les vider de leur sang, et déverser ce liquide un peut partout dans la forêt. Je savais que ça faisait bien peur aux autres proies cachées dans l'endroit. On me disait tout le temps que j'étais un véritable psychopathe, le pire sadique que l'on aurait pu connaître, et ça me faisait plaisir. J'étais une saleté. Une erreur de la nature. Un être aux habitudes imprévisibles. On avait presque peur de rester près de moi. Mais je me modérais, je savais quand même qu'Akumu était mon ami, et que ceux du Ciel étaient mes alliés. J'avais un caractère très étrange, je savais me montrer courtois et charmant, tout comme je pouvais être horrible et repoussant. Mes longs crocs blancs finirent par se refermer sur la chair tendre du cou de la petite bestiole. Il poussa un petit couinement, et je le lançai contre un tronc à proximité. Il ne bougeait plus. C'est à ce moment que j'entendis des voix venant de ma gauche, là où se trouvait le ponton de l'étang.

    - Tu t'y prends mal ! lança une voix. Il ne faut pas que ton ombre passe sur l'eau !

    Personne ne put le voir, mais mes arcades s'arquèrent en une expression amusée. C'était quoi ce rigolo ? Mes pattes se posèrent l'une devant l'autre, faisant rouler mes omoplates sous ma toison brillante, tel un tigre à l'affut. Sans bruit, je me dirigeai vers la voix.

    - Bien. Maintenant, dès que tu vois passer un poisson, tu le projette d'un puissant coup de patte.

    Apparemment, quelqu'un apprenait à pêcher à un autre. Je décidai de rester tapi dans de la bruyère, à l'affut du moindre bruit. J'entendis l'eau claquer sous un choc, et des gouttes tomber sur des galets. Puis une deuxième fois. La voix continua à dire des choses tel que "Mais attrape-le dans ta gueule !", "Ah, mais qui a dit que les chats de la Tribu étaient malins ?", et j'en déduis que le chat tentant de capturer un poisson avait partiellement réussi. Je finis par ouïr un bref "plouf".

    - Ah, c'est malin ! s'exclama la voix. Bah, je pense que tu y arriveras mieux en t'exerçant ! Ah, quand les autres vont apprendre ça ! J'ai appris à un chat de la Tribu à attraper des poissons ! Ah ça, ils vont être écroulé de rire !

    Mes sourcils se froncèrent, et la réflexion parut sur mon museau. Alors, un chat de clan apprenait à pêcher à un membre de ma Tribu ? Intéressant. Alors, les chats de clans savaient plutôt bien de débrouiller. Et comment savait-il que le félin tentant d'attraper un poisson était de la Tribu du Ciel ? C'était peu vraisemblable. "L'élève" du adopter une expression furieuse car la voix déclara :

    - C'est bon, c'est bon, je dirais rien. Mais ne me fais pas de mal !

    Elle dut recommencer, car l'émetteur hurla et partit en courant. Bon. Au moins c'était fait. J'entendis alors un rire, que je reconnus tout de suite. C'était le rire cristallin de Ciel d'Azur, notre guérisseuse. Je retournai vers le lapin, le prit dans le gueule, et sortit des buissons. La femelle m'observa, avec un petit air interrogé. J'avançai jusqu'au bord de l'eau, piétinant les nombreux galets lisses, et déposai le lapin sur la berge. Mes iris jaunâtres se tournèrent vers Ciel d'azur, et j'adoptai mon éternel sourire de psychopathe qui faisait peur aux autres.

    - Alors alors, Cielou chérie, on apprend à attraper des chondrichtyens ?

    Le surnom était tout à fait ridicule et éprouvant, mais ça m'amusait. J'aimais bien utiliser des termes scientifiques que personne ne connaissait. Ici, le mot étrange signifiait les poissons cartilagineux, tout simplement. Je la regardais droit dans les yeux comme j'avais l'habitude de le faire. Les siens étaient d'un bleu éclatant qui rappelait le ciel, d'où son nom. Je vis ses pattes recouvertes de poils mouillés. Je décidai de ne pas en dire plus, et attendit patiemment une réaction de sa part.



_________________
Just Shaker
~ A Soul Which can't fly ~




Tu crois égaler cette Admine en fénéantise ? Clic

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel d'Azur
L'admine folle de cerises et qui adore torturer les cats ! =)
avatar

Féminin

Age : 19
Messages : 250
Date d'inscription : 02/06/2010
Clan : Ciel / Rivière / Tonnerre / Ombre
Rang : Voyeuse / Apprentie / Chef / Guerrier
Apprentie/Mentor : Niet / Étoile Lumineuse / Niet / Niet

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Lun 5 Juil - 18:52

Ciel d'Azur
Mais pourquoi ce psychopate m'a t-il suivie ?!

- Alors alors, Cielou chérie, on apprend à attraper des chondrichtyens ?

Ciel d'Azur haussa un sourcil. Depuis quand Shaker était-il un savant ? Elle haussa les épaules, montrant bien qu'elle se fichait de lui comme de sa première proie.

- Les chondrichtyens sont très bon pour nos petits. Ils sont fins, doux et moelleux. Tout le contraire de toi, le défia t-elle. Tu ne sais même pas ce que veux dire "Gentillesse" ! Je me demande sincèrement pourquoi Akumu t'as choisi comme second. Tu ne sais même pas chasser ! Cette souris devait être morte quand tu l'as vue !

Ciel d'Azur avait toujours détesté Shaker. Il était fou, idiot, et le parfait exemple du clown raté. Mais elle sentait au fond de lui une tendresse tellement bien dissimulée qu'on ne la voyait que quand il l'utilisait. Autant dire, jamais. Il adorait draguer. Et elle ne tomberait pas dans le piège. De nombreux autres chats avaient tenté de la séduire et elle les avait tous remballés. Certains, qui étaient allés trop loin, s'étaient vus offrir en cadeau des griffures qui les fesaient souffrir des nuits entières. Autant dire que Shaker n'était qu'un vermiceau. Un vermiceau beau et sensuel mais un vermiceau quand même. Elle lui tourna le dos et prit la direction du pic de le Tribu. shaker lui emboita le pas, ce qui eu le mérite de l'agacer. Beaucoup. Elle bougea la queue pour lui dire qu'elle ne voulait pas lui parler mais elle savait qu'il n'en ferait rien. Ou du moins, l'espérait. Exaspérée, elle se retourna vivement, de la colère brillant dans ses yeux d'azur.

- Shaker, fiche moi la paix tout de suite avant de finir en rondelles. De deux millimètres.

_________________



~~~~~~~~
Spoiler:
 

~~~~~~~~

~~~~~~~~
Une surprise pour tout le monde ! Cliquez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaker
~ Somebody has never live in the suffering can't claim to know the real peace ~


Féminin

Age : 22
Messages : 165
Date d'inscription : 17/05/2010
Clan : Tribu du Ciel
Rang : Sado Professionel ♥ Nan I'm the Second !x)
Apprentie/Mentor : Hin ? Des victimes ? Où ça ? 8D

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Mar 6 Juil - 7:41

Shaker

Et si le Silence se mettait à crier ?







    - Les chondrichtyens sont très bon pour nos petits. Ils sont fins, doux et moelleux. Tout le contraire de toi, le défia t-elle. Tu ne sais même pas ce que veux dire "Gentillesse" ! Je me demande sincèrement pourquoi Akumu t'as choisi comme second. Tu ne sais même pas chasser ! Cette souris devait être morte quand tu l'as vue !

    Gnagnagna et gnagnagna et gnagnagna...Je ne l'écoutais que parce que je n'avais rien d'autre à entendre. Bien sûr qu'Akumu m'avait choisi comme second, il ne manquerait plus que ça ! Elle ne savait rien de moi et de lui, et elle se permettait d'émettre des jugements sur notre "relation". Elle croyait peut être que je faisais toujours l'idiot et que j'étais la pire des quiches au combat ? Eh bien, je me demande comment elle voit la vie celle-là...Sous prétexte que je n'avais aucune cicatrice, peut être croyait-elle que je ne me battait pas. En plus, je savais très bien que je n'avais rien de doux. Tss...A croire qu'elle pensait m'apprendre des choses. D'ailleurs, elle prétendait que je ne savais pas chasser. Mouais, c'était de la pure provocation. En plus, elle me parlait d'une "souris". Ah bon ? Où ça ? Donc, mieux valait lui répondre par le silence. Je réprimai le ricanement qui faillit m'échapper, et un sourire moqueur s'étira sur mon visage. Voyant que je ne répliquai pas, elle me tourna le dos et commença son ascendance vers le pic rocheux, le siège de la Tribu du Ciel. Comme je n'avais franchement et clairement rien d'autre à foutre que de trucider des lapins et faire mon gros sadique, je lui emboîtai le pas, mine de rien. Je sentais qu'elle bouillait de rage. Elle finit par se retourner avec une allure sauvage, les yeux pétillants d'agacement.

    - Shaker, fiche moi la paix tout de suite avant de finir en rondelles. De deux millimètres.

    Oh la la, voilà qu'elle recommençait. Je levai les yeux au ciel, comme exaspéré. C'était vraiment chiant. Elle était légèrement trop prétentieuse. Et elle ne me jugeait que par mon caractère débile du moment. Et en plus, j'avais réellement le droit de retourner à la Tribu, qu'elle le veuille ou non. En clair, elle croyait me donner des ordres. Ajouté à ceci, j'étais le second, donc c'était elle qui devait m'obéir. Je ne résistai plus, un rire de psychopathe (comme d'habitude) m'échappa. Je pris un ton ennuyé et flemmard.

    - Ooooh tais-toi un peu...T'en as pas marre de parler à la fin ? Alors c'est à mon tour. De un, tu ne sais rien de moi. De deux, je sais pertinemment mieux chasser que moi, je n'ai pas besoin de l'aide d'un matou clanique pour attraper de la poiscaille. De trois, tu devrais améliorer ta vision, je ne vois aucune souris dans les environs, mais un lapin. De quatre, je serais bien curieux de voir la façon par laquelle tu vas bien pouvoir me découper en de très très très fines rondelles. De cinq, je te rappelle que je suis - que tu le veuilles ou non - le second, c'est à dire que j'ai le pouvoir sur toi. Et ce n'est pas pour ça que je lance des ordres à tout bout-de-champ, et tu devrais en être heureuse. Heiiiiiiiin Mademoiselle la donneuse de provocations futiles ?

    Je lui avais déballé tout ça, et je continuais de la fixer avec un air désapprobateur. Qu'est ce qu'elle était ennuyante, bon sang ! Elle espérait peut être pouvoir me blesser, hein ? Même si elle recevrait les foudres d'Akumu ? Et puis de toute façon, si quelqu'un finirait blessé, ce ne serait certainement pas moi. De plus, je n'étais plus l'emmerdeur mais l'emmerdé à présent. A part le petit surnom idiot que je lui avais donné, je ne lui avais rien dit de mal. Et ensuite, elle m'avait lancé toutes ses critiques, ses provoques...J'étais fatigué de l'entendre jacasser comme une pie, même si elle n'avait pas dit grand chose en fin de compte. Son regard était hanté par le courroux. Et le mien restait las, impassible et sans grande expression. Bon, elle allait encore piquer une crise ou pas ?





[désolée, c'est pas spécialement grand, je sais pas quoi dire x)]



_________________
Just Shaker
~ A Soul Which can't fly ~




Tu crois égaler cette Admine en fénéantise ? Clic

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel d'Azur
L'admine folle de cerises et qui adore torturer les cats ! =)
avatar

Féminin

Age : 19
Messages : 250
Date d'inscription : 02/06/2010
Clan : Ciel / Rivière / Tonnerre / Ombre
Rang : Voyeuse / Apprentie / Chef / Guerrier
Apprentie/Mentor : Niet / Étoile Lumineuse / Niet / Niet

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Mer 7 Juil - 2:38

Ciel d'Azur
Les débiles sont à ignorer

- Ooooh tais-toi un peu...T'en as pas marre de parler à la fin ? Alors c'est à mon tour. De un, tu ne sais rien de moi. De deux, je sais pertinemment mieux chasser que moi, je n'ai pas besoin de l'aide d'un matou clanique pour attraper de la poiscaille. De trois, tu devrais améliorer ta vision, je ne vois aucune souris dans les environs, mais un lapin. De quatre, je serais bien curieux de voir la façon par laquelle tu vas bien pouvoir me découper en de très très très fines rondelles. De cinq, je te rappelle que je suis - que tu le veuilles ou non - le second, c'est à dire que j'ai le pouvoir sur toi. Et ce n'est pas pour ça que je lance des ordres à tout bout-de-champ, et tu devrais en être heureuse. Heiiiiiiiin Mademoiselle la donneuse de provocations futiles ?

Il avait débité tout ça d'un trait. Ciel d'Azur renifla avec mépris. Et elle décida de contre-attaquer. Simple, efficace, terrifiant. Parfait.

- Tu sais pertinament mieux chasser que toi ? Intéressant. Tu as... Non, pas deux vies, un idiot tel que toi ne devrait même pas exister. Non... Tu as deux corps, deux conscience ? Étrange... Je ne savais même pas que tu avais un cerveau.
D'ailleurs, ton lapin ressemble davantage à une souris, regarde comme il est petit et maigre ! Pourtant, un grand chasseur tel que toi ne s'abaisserais jamais à capturer un lapereau, encore moins un aussi chétif. De plus, que je sache, tes dernières tentatives de pêches se sont terminées par de grands plouf ! Alors ravale tes commentaires.
Ensuite, tu n'as pas à me donner des ordres, second ou pas. Je peux demander à mes ancêtres de te châtier, continua t-elle en insistant sur le "mes". Je pourrais surtout demander à Nuage de Fleur, le défia t-elle, sachant for bien qu'ils se haïssaient et que sa soeur adorait empoisonner Shaker.
Ah, et si je puis me permettre, la dernière fois qu'un ennemi m'a approchée, n'est-il pas mort taillé en rondelles d'1 millimètre ? Alors fait un peu le rapprochement Shaker. A moins que ton neurone unique ne soit-il mort ? Tu ne fais PAS parti de la Tribu et tu ES mon ennemi ! Je peux te tailler en rondelles quand je le veux. D'une part parce que je suis voyeuse et qu'il est interdit de faire du mal aux voyeurs, d'une autre part parce que tu es un psychopate et que tout le monde te déteste ! En faisant de toi son second, Akumu t'as simplement sauvé la vie. Parce qu'il à toujours eu pitié de toi. Mais rappelle toi bien Shaker. Ta vie ne tient qu'à un fil. Et il est mince. Très mince.


Elle avait craché les dernières phrases. Chaque phrase avait renfrogné un peu plus le vaniteux guerrier. Sur ce, elle lui montra les crocs avant de lui cracher dessus, signe qu'elle ne respectait pas son autorité. Puis, elle le regarda dans les yeux et la haine qui y brûlait aurait fait fuir n'importe quel adversaire.

_________________



~~~~~~~~
Spoiler:
 

~~~~~~~~

~~~~~~~~
Une surprise pour tout le monde ! Cliquez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaker
~ Somebody has never live in the suffering can't claim to know the real peace ~


Féminin

Age : 22
Messages : 165
Date d'inscription : 17/05/2010
Clan : Tribu du Ciel
Rang : Sado Professionel ♥ Nan I'm the Second !x)
Apprentie/Mentor : Hin ? Des victimes ? Où ça ? 8D

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Mer 7 Juil - 7:07

Shaker
"Je sais que le monde me hait et que la vie me rejette, je sais déjà tout ça, depuis si longtemps..."







    - Tu sais pertinemment mieux chasser que toi ? Intéressant. Tu as... Non, pas deux vies, un idiot tel que toi ne devrait même pas exister. Non... Tu as deux corps, deux conscience ? Étrange... Je ne savais même pas que tu avais un cerveau.
    D'ailleurs, ton lapin ressemble davantage à une souris, regarde comme il est petit et maigre ! Pourtant, un grand chasseur tel que toi ne s'abaisserait jamais à capturer un lapereau, encore moins un aussi chétif. De plus, que je sache, tes dernières tentatives de pêches se sont terminées par de grands plouf ! Alors ravale tes commentaires.
    Ensuite, tu n'as pas à me donner des ordres, second ou pas. Je peux demander à mes ancêtres de te châtier, continua t-elle en insistant sur le "mes". Je pourrais surtout demander à Nuage de Fleur, le défia t-elle, sachant for bien qu'ils se haïssaient et que sa soeur adorait empoisonner Shaker.
    Ah, et si je puis me permettre, la dernière fois qu'un ennemi m'a approchée, n'est-il pas mort taillé en rondelles d'1 millimètre ? Alors fait un peu le rapprochement Shaker. A moins que ton neurone unique ne soit-il mort ? Tu ne fais PAS parti de la Tribu et tu ES mon ennemi ! Je peux te tailler en rondelles quand je le veux. D'une part parce que je suis voyeuse et qu'il est interdit de faire du mal aux voyeurs, d'une autre part parce que tu es un psychopathe et que tout le monde te déteste ! En faisant de toi son second, Akumu t'as simplement sauvé la vie. Parce qu'il à toujours eu pitié de toi. Mais rappelle toi bien Shaker. Ta vie ne tient qu'à un fil. Et il est mince. Très mince.


    Il y avait tellement de choses fausses dans tout ça. Tellement que j'aurais vite eu la lassitude de tout énumérer point par point. Bien sûr que je savais nettement mieux chasser qu'elle ! Elle venait à peine d'apprendre à attraper les poissons. Tss. J'y arrivais depuis ma plus tendre enfance. De plus, elle pouvait toujours courir avec ses "ploufs", elle ne m'avait jamais vu chasser. Ciel d'Azur faisait partie de ceux-là. De ceux qui ne comprenaient pas grand chose à moi. Il ne devait y avoir qu'un millième de la population féline qui me connaisse réellement. Déjà, il y avait Akumu. Et il était le seul que je connaisse encore. Tous les autres, niet, nada, nothing, des morceaux de charpies étalés dans la campagne. Elle jugeait la relation qui m'unissait à Akumu comme ça, comme si elle avait toujours su. Je déteste les mentalités comme la sienne. Que sait-elle de moi et d'Akumu en vérité ? Rien, absolument rien. Elle ne me jugeait que par l'apparence que je lui laissais paraître. Elle tombait parfaitement dans le panneau, comme tous les autres avant elle. Elle finit par me cracher dessus, signe d'un incroyable manque de respect. Mais je n'attendis pas plus et lui dit ce qu'elle venait d'entendre. Mon ton était calme et franc, il n'y avait rien de moqueur et de vanterie dans mes paroles, non, rien de ça. J'ignorais sa réaction.

    - Vraiment ? Il y a quelque chose que tu n'as pas énoncé là-dedans. C'est que je n'abuse pas de mon pouvoir. Tu crois peut être que sous prétexte que tu es voyeuse et que personne n'a le droit de te blesser, ça te donne la permission de te prendre pour une Déesse ? Est-ce là l'attitude que les ancêtres et divinités attendent vraiment de toi ? Une féline vaniteuse et imbue de sa personne ? Je ne fais peut être pas partie de la caste divine, mais une chose est sûre : qui que je sois, même si je suis un sale psychopathe, tu me fais honte et me déçois. Je croyais que tu étais différente. Tant pis pour toi si tu n'étais pas au courant que je n'avais pas de conscience, il faut savoir s'informer parfois. Depuis le début, je ne comptais certainement pas de frapper, ni rien de tout ça. Alors si tu as envie de faire tes nerfs sur quelqu'un pour une raison quelconque, tu ferais mieux de choisir quelqu'un d'autre qu'un ami d'Akumu. Oui. Un ami. Parfaitement. Comment oses-tu prétendre connaître la raison pour laquelle Akumu m'a choisit ? Comment oses-tu juger les réactions d'Akumu ?
    COMMENT OSES-TU ?!

    En plus de ça, tu me menaces et tu te permets d'énoncer un jugement sur ma personne, alors que tu ne sais RIEN de moi !!! Tu ne peux pas te permettre de dire que notre chef a eu pitié de moi, nous nous connaissons depuis plus longtemps que tu ne le crois, tu es arrivée nettement plus de temps après moi dans cette tribu, que sais-tu de mon histoire et de mes relations ? Et que sais-tu de ma vie ? HEIN ? REPONDS-MOI !!!


    Mes yeux avaient changés. Un des deux était devenu aussi pourpre et effrayant qu'autrefois. Autrefois. Un mot qui sonnait durement à mes oreilles. Mon oeil droit me faisait terriblement souffrir. *Calme-toi, calme-toi, c'est bon !*. Je sais que j'ai l'habitude de recevoir des vannes et des jugements d'apparence à tout bout-de-champ. Je sais ce que le monde pense de moi. Non. De l'attitude que je me fais paraître. Je sais que le grade de Ciel d'Azur l'a faite devenir prétentieuse et orgueilleuse à mes yeux, je sais qu'elle ose me menacer, je sais que si elle posait la patte sur moi, il se passerait quelque chose, et que le corps qui finirait en charpie ne serait alors pas le mien. J'étais différent. Je voulais que le monde me voit différemment, mais au fond de moi, les douleurs du passé entaillaient mon coeur, et chaque fois, jour après jour, mon âme sombrait un peu plus dans les ténèbres.
    D'habitude je ne riposte pas aux mauvaises phrases que sifflent les autres. Aux mauvais préjugés qui comblent ma vie. Mais des phrases touchent parfois le coeur, le pressent, l'entaillent et le charcutent, et là, c'était déjà bien trop. Cette petite saleté me jugeait moi et Akumu. Elle osait prétendre savoir ce qu'Akumu ressentait. *Je vais te déchiqueter, te couper la gorge et te vider de ton sang...OUI !!!*. *Non, c'est bon, c'est bon, souffle et calme toi, ferme les yeux et fais disparaître cette teinte écarlate de ta vision !*. Mais au fond de moi, je savais que seule sa réaction déciderai de mes actes. Et ça pesait lourd. Très lourd. Vraiment très lourd. Elle agissait à l'aveuglette. Elle ne savait rien de moi.




_________________
Just Shaker
~ A Soul Which can't fly ~




Tu crois égaler cette Admine en fénéantise ? Clic

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel d'Azur
L'admine folle de cerises et qui adore torturer les cats ! =)
avatar

Féminin

Age : 19
Messages : 250
Date d'inscription : 02/06/2010
Clan : Ciel / Rivière / Tonnerre / Ombre
Rang : Voyeuse / Apprentie / Chef / Guerrier
Apprentie/Mentor : Niet / Étoile Lumineuse / Niet / Niet

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Mer 7 Juil - 19:40

Ciel d'Azur
Un feu à éteindre...

- Vraiment ? Il y a quelque chose que tu n'as pas énoncé là-dedans. C'est que je n'abuse pas de mon pouvoir. Tu crois peut être que sous prétexte que tu es voyeuse et que personne n'a le droit de te blesser, ça te donne la permission de te prendre pour une Déesse ? Est-ce là l'attitude que les ancêtres et divinités attendent vraiment de toi ? Une féline vaniteuse et imbue de sa personne ? Je ne fais peut être pas partie de la caste divine, mais une chose est sûre : qui que je sois, même si je suis un sale psychopathe, tu me fais honte et me déçois. Je croyais que tu étais différente. Tant pis pour toi si tu n'étais pas au courant que je n'avais pas de conscience, il faut savoir s'informer parfois. Depuis le début, je ne comptais certainement pas de frapper, ni rien de tout ça. Alors si tu as envie de faire tes nerfs sur quelqu'un pour une raison quelconque, tu ferais mieux de choisir quelqu'un d'autre qu'un ami d'Akumu. Oui. Un ami. Parfaitement. Comment oses-tu prétendre connaître la raison pour laquelle Akumu m'a choisit ? Comment oses-tu juger les réactions d'Akumu ?
COMMENT OSES-TU ?!
En plus de ça, tu me menaces et tu te permets d'énoncer un jugement sur ma personne, alors que tu ne sais RIEN de moi !!! Tu ne peux pas te permettre de dire que notre chef a eu pitié de moi, nous nous connaissons depuis plus longtemps que tu ne le crois, tu es arrivée nettement plus de temps après moi dans cette tribu, que sais-tu de mon histoire et de mes relations ? Et que sais-tu de ma vie ? HEIN ? REPONDS-MOI !!!


Ciel d'Azur regarda Shaker avec encore plus de haine. Tellement de haine qu'elle ne remarqua pas l'oeil pourpre du chat. Elle eut un rictus mauvais. Belle contre-attaque. Mais qui manquait de volonté. A elle. Touche le long du corps et mise K.O.

- Je ne suis pas égoïste et encore moins vaniteuse ! Je ne me prends pas pour une Déesse Shaker, seulement, je peux te nuire et tu le sais. Tu le sais très bien. Jamais personne ne sera plus haut que la Tribu des Valeureux. Et tu n'en fera pas partie Shaker. Tu n'en fera pas partie.

La voix de Ciel d'Azur était douce et elle chuchotait.

- Tu sais, reprit-elle, en disant qu'Akumu est ton ami, tu insultes notre chef. Tu crois que je ne sais rien de toi. C'est peut-être vrai. Mais si je te haïe, c'est parce que tu ne montre pas un minimum de douceur. En tout cas, c'est ce que je vois. Tu préfères garder ton côté brutal, ça te rassure. Mais si tu veux te faire des amis, sois moins arrogant, laisse venir un peu de douceur. Et là, tu verras, des chats viendront vers toi. Ca prendra du temps. Mais ça viendra.

Elle tournait autour de lui, d'un grâce infinie, inssaisissable et gracieuse. Elle décida de l'achever de la même voix douce mais de celle qu'on adressait normalement aux petits quand ils étaient effrayés.

- Malgré ce que tu insinues, ma famille fut l'une des premières à arriver ici. Elle a contribué à la survie de la Tribu. Elle était toujours là. Nuage de Fleur aurait pu devenir une grande guerrière. Si quelqu'un ne l'avait pas tuée. Et elle lui tiens rancune. Shaker. Je n'insinue pas que c'est toi. Mais étant donné le fait que vous vous détestiez (hein s'il te plaît ?!), je ne néglige aucune piste.

*C'est bon comme ça ? Je ne voulais pas te nuire... =/*

_________________



~~~~~~~~
Spoiler:
 

~~~~~~~~

~~~~~~~~
Une surprise pour tout le monde ! Cliquez !


Dernière édition par Ciel d'Azur le Jeu 8 Juil - 19:46, édité 1 fois (Raison : Wow... désolée Shaker...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaker
~ Somebody has never live in the suffering can't claim to know the real peace ~


Féminin

Age : 22
Messages : 165
Date d'inscription : 17/05/2010
Clan : Tribu du Ciel
Rang : Sado Professionel ♥ Nan I'm the Second !x)
Apprentie/Mentor : Hin ? Des victimes ? Où ça ? 8D

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Ven 9 Juil - 7:44

    [Oui c'est bon, merci d'avoir modifié ;3
    C'est juste que ça m'étonnait quand même que Ciel d'Azur se prétende au dessus de Shaker et d'Akumu, c'était un peu gros quand même xD
    N'empêche, le caractère de Ciel d'Azur s'éloigne de sa description x) : "Contrairement aux autres chats de la Tribu, Ciel d'Azur est... DOUCE ! Elle est sympa avec tout le monde. Même les ennemis. Elle privilégie la compassion et la confiance."
    Méchante voyeuse Twisted Evil mdr^^]



Shaker
Il est dit que le penseur choisit ses pensées.
Je choisis les miennes. C'est si futile, si insignifiant..!






    - Je ne suis pas égoïste et encore moins vaniteuse ! Je ne me prends pas pour une Déesse Shaker, seulement, je peux te nuire et tu le sais. Tu le sais très bien. Jamais personne ne sera plus haut que la Tribu des Valeureux. Et tu n'en fera pas partie Shaker. Tu n'en fera pas partie.

    J'avais compris au moins une chose, parmi toutes celles qui hantaient déjà mon esprit : Ciel d'Azur était juste une mythomane. C'était clair, et net dans ma tête. Elle se contredisait totalement, elle ne savait même plus ce qu'elle disait. Et elle recommençait à faire comme si elle avait la science infuse sur tous les êtres et les choses. N'importe quoi. Juste n'importe quoi. Je m'en voulus tout de suite de m'être énervé pour rien, d'avoir pété un plomb pour une folle en transe. Sa Tribu des Valeureux à deux balles, je m'en fichais purement et simplement, c'en était plus que flagrant, pour vous donner un petit aperçu. Elle continua à me sortir ses ragots, et sa voix se fut douce, elle chuchotait. Je dus faire un effort surhumain pour ne pas exploser de rire.

    - Tu sais, reprit-elle, en disant qu'Akumu est ton ami, tu insultes notre chef. Tu crois que je ne sais rien de toi. C'est peut-être vrai. Mais si je te haïe, c'est parce que tu ne montre pas un minimum de douceur. En tout cas, c'est ce que je vois. Tu préfères garder ton côté brutal, ça te rassure. Mais si tu veux te faire des amis, sois moins arrogant, laisse venir un peu de douceur. Et là, tu verras, des chats viendront vers toi. Ca prendra du temps. Mais ça viendra.

    Et elle continua, sans se lasser de parler, alors que je m'ennuyais à l'écouter faire son monologue.

    - Malgré ce que tu insinues, ma famille fut l'une des premières à arriver ici. Elle a contribué à la survie de la Tribu. Elle était toujours là. Nuage de Fleur aurait pu devenir une grande guerrière. Si quelqu'un ne l'avait pas tuée. Et elle lui tiens rancune. Shaker. Je n'insinue pas que c'est toi. Mais étant donné le fait que vous vous détestiez (hein s'il te plaît ?!), je ne néglige aucune piste.

    Ce n'était pas moi qui avait tué cette féline. Jamais je ne tuerais quelqu'un de la Triu, sauf si il lui porte outrance. Elle tournait autour de moi, comme si j'étais sa petite proie sans défense et elle le prédateur affamé et sanguinaire. Je serrai les dents, de peur de faire échapper mon éclat de rire. Elle était trop drôle. Elle croyait me faire peur, m'intimider ou un truc comme ça, eh bien...C'est le genre d'aventure qui finit avec un gros "flop" à la fin. Je ne bougeais pas, restant bien campé sur mes quatre pattes, un sourire se pointant. le coin de mes lèvres. Aaah...Si elle savait. Justement, non, elle ne savait pas. Je ne pus plus me retenir, et je fus pris d'un fou rire nerveux. Je sentais le regard haineux de la voyeuse mythomane sur moi, et ça me donnait encore plus envie d'éclater. Je pense qu'il fallait mieux ne pas l'écouter en fait. Non, non...Ce n'était pas par lâcheté, ce n'était pas parce que je n'avais absolument rien à répondre à ses tirades, rien de tout cela, puisque j'avais une flopée d'arguments enfouis en moi, une vague de vérité qu'elle ne croirait pas de toute façon. N'importe qui aurait pu croire que je refusais d'affronter la vie en ne répliquant pas. N'importe quel imbécile. A quoi bon tenter de raisonner une féline de son genre ? Mieux fallait laisser tomber, tout court. Elle se prenait pour la boss, c'en était plus qu'évident. Elle prétendait tout connaître des relations entre moi et Akumu. Que savait-elle de moi, au fond ? Que savait-elle de ma vie ? Pas grand chose. Pas plus que l'infime part que savait Akumu. Je décidais de lui demander. Mon oeil pourpre avait disparu, laissant place à un sourire amusé.

    - Les pensées d'un penseur seules lui appartiennent. Bah, je ne peux pas dire si tu savais ça. Vu ta façon de "t'exprimer", tout laisse à dire le contraire. Au fond, Ciel d'Azur, que sais-tu de l'existence de Shaker ? Raconte-moi ma vie. J'ai un trou de mémoire, c'est bête.

    Mon sourire était réciproque. Moqueur. "Raconte-moi ma vie". Parfaitement. Puisqu'elle prétendait savoir tout de moi et du chef, alors je n'attendais plus que ma propre histoire, c'était logique, non ? J'étais si bête que ça après tout. J'étais nul. J'étais la bête noire de tout le monde. Elle se croyait au-dessus de moi, elle en venait à me menacer. Et mon sourire restait affiché sur mon museau, inéluctablement. D'un tempérament colérique, j'étais passé à un sang-froid plus qu'extraordinaire, un calme de sage vétéran. Elle devait me prendre pour un gosse, ou un truc comme ça. Le pire, c'est qu'elle avait vingt lunes. J'étais plus âgé qu'elle, ce qui rendait la scène on ne peut plus comique. Le monde était réellement peuplé d'imbéciles. Je me l'étais prouvé tant et tant de fois dans ma jeunesse...Plus que mouvementée, et ça recommençait. La voyeuse se mentait presque à elle-même. Elle n'était pas obligée de me haïr autant. Pour le moment, ce n'était pas moi l'emmerdeur de l'histoire. Mais c'était bien elle. Je lui avait juste donné un petit surnom débile, comme je le faisais souvent, il n'y avait rien de mortel là-dedans. J'avais ensuite dit qu'elle apprenait à attraper des chondrichtyens. Des poisson cartilagineux (lol). Et elle avait encore ramené sa fraise avec un air style "gnagnagna", même si c'était simplement la vérité. Qu'y avait-il de mal à dire à quelqu'un qu'il apprenait à attraper du poisson ? Bof. Fallait demander ça à Ciel d'Azur. Non ? Ben si, elle sait tout.




_________________
Just Shaker
~ A Soul Which can't fly ~




Tu crois égaler cette Admine en fénéantise ? Clic



Dernière édition par Shaker le Ven 9 Juil - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel d'Azur
L'admine folle de cerises et qui adore torturer les cats ! =)
avatar

Féminin

Age : 19
Messages : 250
Date d'inscription : 02/06/2010
Clan : Ciel / Rivière / Tonnerre / Ombre
Rang : Voyeuse / Apprentie / Chef / Guerrier
Apprentie/Mentor : Niet / Étoile Lumineuse / Niet / Niet

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Ven 9 Juil - 18:01

(J'éditerais plus tard... Nan, en fait, si t'es pas connectée, j'aurais pas le temps... =/ Mais tu nas pas pris en compte le troisième paragraphe, c'est normal ?)

_________________



~~~~~~~~
Spoiler:
 

~~~~~~~~

~~~~~~~~
Une surprise pour tout le monde ! Cliquez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaker
~ Somebody has never live in the suffering can't claim to know the real peace ~


Féminin

Age : 22
Messages : 165
Date d'inscription : 17/05/2010
Clan : Tribu du Ciel
Rang : Sado Professionel ♥ Nan I'm the Second !x)
Apprentie/Mentor : Hin ? Des victimes ? Où ça ? 8D

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Ven 9 Juil - 18:32

    [Ah m*rde xD
    Désolée j'ai complètement zappé, je rectifie tout de suite x3
    J'ai pas compris le "Nan, en fait, si t'es pas connectée, j'aurais pas le temps" ^^']

_________________
Just Shaker
~ A Soul Which can't fly ~




Tu crois égaler cette Admine en fénéantise ? Clic

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel d'Azur
L'admine folle de cerises et qui adore torturer les cats ! =)
avatar

Féminin

Age : 19
Messages : 250
Date d'inscription : 02/06/2010
Clan : Ciel / Rivière / Tonnerre / Ombre
Rang : Voyeuse / Apprentie / Chef / Guerrier
Apprentie/Mentor : Niet / Étoile Lumineuse / Niet / Niet

Feuille de personnage
Famille:
But du félin:
Affinité:

MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   Ven 9 Juil - 19:10

Ciel d'Azur
Monologue inutile

- Les pensées d'un penseur seules lui appartiennent. Bah, je ne peux pas dire si tu savais ça. Vu ta façon de "t'exprimer", tout laisse à dire le contraire. Au fond, Ciel d'Azur, que sais-tu de l'existence de Shaker ? Raconte-moi ma vie. J'ai un trou de mémoire, c'est bête.

- Te raconter TA vie ? Et pour quoi faire ? C'est, vrai, je ne la connais pas très bien mais tu devrais t'en souvenir ! Ce n'est piurant pas difficle de se rappeler sa naissance !

Ciel d'Azur était excédée. Elle savait qu'elle ne pourrait pas réussir mais elle tenta de lire ses pensées. A sa grande surprise, ce fut simple comme l'eau de roche ! Près d'elle, elle sentit une présence glacée et elle devina que Nuage de Fleur était là.

- Pour l'instant, tu peux suivre ses pensées mais que pendant quelques secondes. Histoire de voir s'il est mon meurtrier, chuchota t-elle dans l'esprit de Ciel d'Azur.

Ciel d'Azur sonda donc ses pensées et ce qu'elle y découvrit la troubla.

"Ce n'était pas moi qui avait tué cette féline. Jamais je ne tuerais quelqu'un de la Tribu, sauf s'il lui portait outrance. Ciel d'Azur n'était pas obligée de me haïr autant. Pour le moment, ce n'était pas moi l'emmerdeur de l'histoire. Mais c'était bien elle. Je lui avait juste donné un petit surnom débile, comme je le faisais souvent, il n'y avait rien de mortel là-dedans. J'avais ensuite dit qu'elle apprenait à attraper des chondrichtyens. Des poisson cartilagineux (lol). Et elle avait encore ramené sa fraise avec un air style "gnagnagna", même si c'était simplement la vérité. Qu'y avait-il de mal à dire à quelqu'un qu'il apprenait à attraper du poisson ? Bof. Fallait demander ça à Ciel d'Azur. Non ? Ben si, elle sait tout."

Ciel d'Azur secoua la tête, pendant que sa soeur lui disait, d'un air dépité, qu'elles chercheraient ailleurs. Ciel d'Azur ne savait pas d'où lui venait cette agressivitée, elle en avait peur. Et pouratnt, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle leva des yeux tremblants de larmes vers Shaker avant de s'enfuir en courant, de l'autre côté du pic rocheux. Elle ne s'arrêta que quand elle n'eut plus de souffle.

_________________



~~~~~~~~
Spoiler:
 

~~~~~~~~

~~~~~~~~
Une surprise pour tout le monde ! Cliquez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un poisson, deux poissons, trois poissons...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un poisson, deux poissons, trois poissons...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Jamais deux sans trois... Choose your colors
» [fiche d'ile] Royaume-Archipel de Sanderr
» Ensuite je lis un livre, et même deux ou trois.
» Hope is Dead : Lithium Elfensen & Vlad Siegfrey VS Dimitri Vladof

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destiny's Cats :: Territoires Libres :: Le pont-
Sauter vers: